Bidouilles


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 «Je suis une bombe. Jihad, né le 11 septembre»: Une mère jugée pour le t-shirt de son fils de trois ans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
aigue_marine
Admin
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8712
Localisation : Nantes
Emploi/loisirs : Aide-soignante
Humeur : bonne, voire très bonne
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: «Je suis une bombe. Jihad, né le 11 septembre»: Une mère jugée pour le t-shirt de son fils de trois ans   Mer 6 Mar 2013 - 14:54

[center]

Sur la poitrine, l’inscription «Je suis une bombe». Dans le dos en gros caractères «Jihad né le 11 septembre». Originaires de Sorgues (Vaucluse) la maman et l’oncle de Jihad, un enfant de trois ans, comparaîtront, mercredi 6 mars, devant le tribunal de grande instance d’Avignon pour «apologie de crime». Le 25 septembre 2012, le bambin s’était présenté à l’école maternelle vêtu de ce t-shirt. Découvrant sa tenue, son institutrice l’avait rapidement habillé d’un polo en attendant que sa mère vienne le rechercher le soir.

«C’était de la provocation»

La mère ayant présenté ses excuses et fait part de sa «naïveté», l’affaire aurait pu en rester là. Mais, alerté par l’école, le maire UMP de Sorgues, Thierry Lagneau a décidé de saisir le procureur de la République d’Avignon. «Cela m’a semblé suffisamment grave. Cela aurait pu perturber l’ordre public dans la commune, confie l’élu à 20 Minutes. On voit bien l’allusion qui est faite sur ce t-shirt.» Zeyad Bagour, l’oncle qui a conçu ce t-shirt pour le petit Jihad, ne se voile en effet pas la face. «Oui, ce n’est pas anodin. Mais c’était pour jouer sur les mots. C’était de l’humour, un peu de provocation…»

C’est plutôt «Je suis une bombe sexuelle»

Car le petit est bien «né un 11 septembre» comme l’affirme son t-shirt. Et que Jihad est un prénom classique dans la tradition arabo-musulmane. «C’est une plaisanterie qui a mal tourné. La mère du petit est loin d’être une islamiste radicale», confie Bernard Senet, membre du Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP) dans le Vaucluse qui a lancé une pétition pour la soutenir. «Elle ne porte pas la voile. Elle est plutôt du genre à avoir des talons hauts et du maquillage. Et quand elle écrit ‘’Je suis une bombe’’ sur un t-shirt, c’est plutôt dans le sens ‘’Je suis une bombe sexuelle’’…»

Une récupération politique?

Dans la petite ville de Sorgues, Bouchra Harrat, la maman de l’enfant a également reçu le soutien des élus communistes qui pointent du doigt la récupération politique de toute cette affaire. «Une fois les vérifications faites, le maire aurait dû retirer sa plainte, pense ainsi Vivian Point, élu communiste à la mairie. Il ne l’a pas fait par intérêt politique…»

Maire de la ville depuis deux ans, Thierry Lagneau doit faire face à une opposition très forte du Front national. Sorgues est ainsi la ville du Vaucluse où le FN a fait le plus gros score aux dernières élections présidentielles. «Nous sommes dans la circonscription de Marion Maréchal Le Pen, poursuit Bernard Senet du Mrap. Et il se dit qu’elle pourrait se présenter aux municipales à Sorgues où le contexte lui serait plus favorable qu’à Carpentras. Si le maire a fait tout ça, c’est pour ne pas lui laisser le champ libre.» Confronté à ces accusions, Thierry Lagneau se dit «atterré» de la réaction du Mrap. «Cette association devrait plutôt me soutenir dans ma démarche». Quoi qu’il en soit, la maman et l’oncle du petit Jihad encourent cinq ans de prison et 45.000 euros d’amende.

Source : http://www.20minutes.fr/societe

_________________


Quelque soit la rudesse de l\'hiver, il enfante toujours un printemps

Revenir en haut Aller en bas
 
«Je suis une bombe. Jihad, né le 11 septembre»: Une mère jugée pour le t-shirt de son fils de trois ans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bidouilles :: Bidouilles Blabla (on s'exprime surtout) :: Blabla en tous genres ....-
Sauter vers: